immo-on-time.com

Quelle rentabilité pour vos placements cette année ?

Nous ne sommes pas encore définitivement sortis de la crise cette année, en plus des retombées de l’économie grippée en 2020 et qui se font toujours ressentir sur les différents marchés. Si les rendements ont commencé à grimper pour certains actifs, ceux des autres produits de placement peinent encore à retrouver leur performance des temps prospères. Quelles sont les rentabilités des placements pour 2021 ?

 

Le rendement des produits financiers

Les produits financiers et produits d’épargne demeurent sécurisés, mais leur rendement est toujours bas. Ce sont les assurances-vie en fonds en euro ainsi que les livrets. Les produits d’épargne long terme à support sécurisé en font également partie. Ce rendement est de moins de 2%, voire inférieur à 1.5%. Exemple : la rentabilité des fonds en euros est de 1.30% en 2020, soit un nouveau recul tandis que celui de 2019 était de 1.50%. Quant au livret A, son rendement est de seulement 0.5% en 2020, de même que celui du LDDS (livret de développement durable et solidaire). Le Compte épargne logement (CEL) affiche un rendement de 0.2%, le Plan Épargne Logement (PEL) et le Livret Epargne Populaire (LEP) une rentabilité de 1%.

 

L'Argent, Finances, D'Affaires, SuccèsLe rendement des produits pierre-papier

La pierre-papier a beaucoup fait parler d’elle durant la crise 2020, puisqu’elle est sortie haut la main de cette période noire tandis que la majorité des actifs ont vu leur rendement plonger. Ce sont en particulier les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) : elles ont émergé avec un rendement de 4.18% en 2020 (contre 4.41% en 2019).

Quant aux OPCI, les organismes de placement collectif immobilier, ils enregistrent une performance négative avec -1.54% de rendement pour 2020, alors que celui de 2019 a été de 5.3%. Cela s’explique par leur composition en produits boursiers dont le rendement a particulièrement fluctué.

 

Le rendement des produits boursiers

Il existe pléthore de produits boursiers sur le marché et leurs performances sont très disparates. De plus, pour 2021, il est toujours difficile de les prévoir à l’avance en raison de la volatilité des marchés. Les produits boursiers reposent en effet sur les performances des entreprises auxquelles ils sont adossés (actions et obligations) et par conséquent, sur leur secteur d’activité et leur santé financière.

 

Le rendement du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier qui est un mode de financement participatif est aussi un excellent moyen d’investir. Toujours est-il qu’il s’agit d’un investissement risqué, mais le rendement est estimé à 8%, voire plus. Rappelons qu’il est question de collecte de fonds par des particuliers pour une construction immobilière, avec la possibilité de récupérer l’apport qui y a été injecté au bout de 2 ans. Toujours est-il que cette récupération n’est pas toujours garantie.

 

Le rendement des produits atypiques

Les produits atypiques sont le plus souvent des actifs tangibles, tels que les métaux précieux (or), les terres rares, les forêts, les œuvres d’art, les voitures de collection ou encore le vin. Les rendements diffèrent de chaque actif, mais ils demeurent élevés tandis que les risques de perte en capital sont aux aussi conséquents. Il vaut donc mieux bien analyser chaque actif, de même que leur marché respectif, avant de se lancer.

 

Nécessité de diversifier les placements

Les placements peuvent être diversifiés, en fonction du profil de risque de chaque investisseur (sécurisé, équilibré, dynamique). La diversification est même recommandée par les conseillers en gestion de patrimoine. Il vaut donc mieux demander conseil à ce dernier dans le choix des différents produits à souscrire afin d’atteindre les objectifs patrimoniaux fixés, compte tenu de leurs spécificités : volatilité, rendement, liquidité. Cela, également en tenant compte de son horizon de placement, dans la mesure où la sélection dépend de ce paramètre.