immo-on-time.com

Faut-il privilégier le crédit pour investir en SCPI ?

Si vous comptez investir dans les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), sachez que vous disposez de plusieurs solutions pour les financer. Ce, en fonction de votre situation financière, voire de votre propre stratégie en vue de rentabiliser votre mise. Ainsi, vous pouvez choisir d’acquérir vos parts au comptant, à crédit ou via les deux options.

 

Quand opter pour le crédit ?

Vous pouvez avoir recours au crédit si vous ne disposez pas suffisamment d’apport ; cependant, l’obtention du prêt est fonction de la solidité de votre dossier de demande de financement auprès de l’organisme bancaire. Vous risquez donc de ne pas pouvoir acheter vos parts dans l’immédiat.

Application, Argent

Quels sont les avantages du recours au crédit ?

Un des principaux atouts réside dans la possibilité de jouir de l’effet de levier du crédit bancaire. En effet, vous vous endettez pour accroître votre capacité de financement, et donc votre possibilité d’acquérir plus de parts. Pour cela, vous vous servez des dividendes générés par la SCPI afin de rembourser vos mensualités tandis que l’autre partie sera destinée à de nouvelles souscriptions. Le financement à crédit demeure intéressant à ce jour, en raison des taux bancaires encore bas et qui sont inférieurs au rendement des SCPI.

Autre avantage relatif à l’achat à crédit : la déduction des intérêts d’emprunt de vos revenus fonciers. Certains frais sont aussi assujettis à cette déductibilité.

 

Quelles précautions à prendre ?

Avant de choisir de vous tourner vers un établissement bancaire, il vaut mieux prévoir une ou plusieurs simulations préalables qui tiendront compte du montant du crédit, de la durée de l’étalement de vos mensualités ainsi que du taux d’intérêt. Considérez aussi le montant des dividendes que vous percevrez, de même que celui de votre investissement. Vous devez pouvoir dégager le rendement net de votre placement et prévoir de nouvelles acquisitions de parts, selon votre propre plan d’action.

Notez que les SCPI ne distribuent pas immédiatement de dividendes pendant un certain temps, période qui varie de 2 à 5 mois. C’est le délai de jouissance. Vigilance donc en ce qui concerne ce point, puisque vous allez devoir vous acquitter de vos mensualités sans toutefois compter sur la rémunération de votre investissement tout au long de cette période.

Si vous souhaitez alléger votre endettement, vous pouvez financer votre investissement via votre apport personnel et réduire la durée de vos mensualités afin de profiter pleinement des dividendes versés.

 

Crédit immobilier ou crédit à la consommation

Vous avez le choix entre vous tourner vers le crédit immobilier ou plutôt vers le crédit à la consommation, puisque les SCPI sont à la fois des immeubles et des parts de sociétés. Notons que c’est la seconde solution qui est moins complexe à débloquer. En ce qui concerne le prêt immobilier, vous pouvez opter soit pour celui dit « in fine », soit pour l’amortissable. Attention toutefois à porter un intérêt particulier aux dernières mesures adoptées par les établissements bancaires, dont la révision du taux d’endettement et l’apport personnel minimal requis.

 

Quand faut-il opter pour l’achat au comptant ?

Cette option vous permet d’acquérir immédiatement les parts de votre SCPI sans que vous soyez conditionné par la décision de la banque. De plus, vous tirez totalement profit des dividendes puisque vous êtes exempté de remboursement de prêt. Ainsi, cette solution est rentable pour celui qui souhaite immédiatement profiter des revenus de sa SCPI, par exemple en vue d’augmenter son pouvoir d’achat.

 

Pour conclure, le mode de financement est fonction de vos propres objectifs. Évaluez également la solidité de votre SCPI afin de vous assurer que vous percevrez vos dividendes conformément à vos estimations de départ.