immo-on-time.com

Comment réussir son investissement en SCPI ?

Les SCPI procurent réellement des rendements beaucoup plus élevés que des produits classiques comme l’assurance-vie ou le Livret A. Elles permettent aussi d’accéder plus facilement au marché de l’immobilier, surtout du secteur tertiaire, composé de biens avec de plus forts potentiels locatifs. Il est possible d’y investir pour à peine quelques centaines d’euros. Cependant, pour profiter d’un maximum d’avantages, il est nécessaire de se référer à ses quelques recommandations.  

Grattes Ciels, Singapour, Ville, Ciel, Immeubles

Bien fixer les objectifs de son placement  

Il faut savoir qu’il existe trois types de SCPI. Celles de rendements ont pour but de générer un maximum de profits. Celles de plus-values servent avant tout à se constituer un patrimoine de réserve pour préparer son avenir. Celles dites fiscales sont associées à des niches de défiscalisation pour que les épargnants détenteurs de parts puissent réduire leurs impôts selon cette source. Il faut alors savoir se mettre dans la bonne case en fonction de son profil. 

Avoir un budget optimal 

Les billets d’entrée varient selon les sociétés de gestion qui s’occupent des SCPI. Dans certains cas, une unique part peut s’acquérir à peine à quelques centaines d’euros. Cependant, pour un achat au comptant, il est conseillé de ne pas miser moins de 20 000 euros. Sinon, 100 000 euros devrait convenir pour une acquisition via un crédit immobilier. 

Comparer les différentes offres   

Nombreux sont les fournisseurs qui proposent leurs offres de parts aux investisseurs. Cependant, il ne faut pas mettre les pieds n’importe où. Une analyse profonde du marché est indispensable afin de faire des comparaisons. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte comme le rendement global, le taux d’occupation physique ou financier, la réputation ou la solidité de la SCPI. 

Miser sur la diversification 

Malgré le niveau de risques modéré qu’offre un placement en SCPI, il est toujours nécessaire de prendre des précautions. Pour ce faire, les investisseurs ont intérêt à composer leurs portefeuilles. Il s’agit en fait d’acquérir ses parts auprès de plusieurs sociétés de gestion en même temps tout en diversifiant les secteurs supports (santé, logistiques, bureaux, etc.).